Comment Gérer les Maladies Rénales Chroniques (ou IRC) chez le Chat: Symptômes et Prise en Charge

Comment Gérer les Maladies Rénales Chroniques (ou IRC) chez le Chat: Symptômes et Prise en Charge

Face aux problèmes de santé de nos animaux de compagnie, beaucoup d’entre nous sont confrontés à l’inconnu. Quelles mesures prendre ? Quel est le bon traitement ? Est-ce que les choix que l’on fait vont aider, ou plutôt aggravé la situation ? Les maladies rénales chroniques chez le chat font partie des troubles fréquents observés chez les chats qui augmentent avec l’âge.

Aujourd’hui, nous allons explorer ensemble comment gérer cette maladie et quels symptômes surveiller pour mener un diagnostic précoce. Que ce soit pour votre chat ou votre prochain furet adoptable, vous avez toutes les informations indispensables pour déceler rapidement une pathologie rénale et agir rapidement et efficacement

Qu’est-ce que la maladie rénale chronique chez le chat ?

La maladie rénale chronique (MRC) est une affection fréquente qui peut toucher les chats en fonction de leur âge et de leur mode de vie. Les symptômes sont généralement progressifs, ce qui retarde souvent le diagnostic d’IRC chez les chats.

Une fois diagnostiquée, il est important d’être pris en charge rapidement pour une meilleure gestion à long terme

Quels sont les symptômes d’une maladie rénale chez le chat ?

Les principaux symptômes associés à la maladie rénale chronique du chat sont:

  • Une augmentation de la soif et des mictions;
  • Une perte de poids;
  • Un mauvais appétit ou une perte d’appétit;
  • De l’anorexie;
  • Des vomissements;
  • Une faiblesse musculaire et une fatigue;
  • Une coloration grise des yeux;
  • Une peau sèche et fragile.

.

Quel est le rôle des reins dans le corps du chat ?

Les reins jouent un rôle vital dans le maintien des équilibres hydro- électrolytiques nécessaires au bon fonctionnement des organes internes du chat. De plus, ils filtrent le sang et contrôlent la concentration en calcium et phosphore.

Comment diagnostiquer et gérer la maladie rénale chronique chez le chat ?

Pour diagnostiquer la MRC chez les chats, un bilan sanguin complet incluant divers tests tels que la mesure de la créatinine, l’analyse d’urine et l’examen physique ainsi qu’un examen biologique devront être effectués par un vétérinaire . Une fois le diagnostic confirmé, plusieurs traitements seront mis en place afin de gérer à long terme cette pathologie.

Quels tests sont nécessaires pour diagnostiquer la maladie ?

Le bilan sanguin comprendra :

  • Mesures hématochimiques: la mesure du taux de créatinine, un marqueur spécifique de l’insuffisance rénale chronique, sera effectuée pour confirmer le diagnostic;
  • Examen d’urine: pour mesurer l’excès de protéines et les niveaux élevés d’acide urique;
  • Examens physiques: un examen minutieux permettra de rechercher des signes de maladie rénale chronique, tels que la perte de poids, le vieillissement cutané, le mauvais appétit et la faiblesse musculaire..

Quels traitements sont disponibles pour gérer la maladie ?

Il existe plusieurs traitements qui peuvent être utilisés pour gérer la MRC chez les chats, notamment:

  • L’alimentation: le régime alimentaire spécialement conçu pour les chats atteints de MRC aide à réduire les toxines dans le corps et à maintenir les équilibres hydro- électrolytiques. Ce type d’alimentation est disponible auprès des vétérinaires .
  • Les suppléments vitaminiques : les suppléments alimentaires sont utiles pour compenser les nutriments essentiels qui ne sont pas consommés par le chat ou excrétés par le rein.
  • La dialyse: La dialyse est une procédure invasive qui peut être utilisée chez certains chats atteints de MRC avancée afin de réduire les toxines accumulées et améliorer leur fonction rénale.

Quels sont les changements de mode de vie nécessaires pour gérer la maladie?

Les changements suivants devront être intégrés au mode de vie habituel du chat afin de contrôler et de gérer la maladie chronique rénale chez le chat :

  • Routine médicale: Le chat doit subir un bilan sanguin annuel afin de contrôler l’état de sa fonction rénale et ses autres conditions médicales. Le vétérinaire donnera des conseils alimentaires personnalisés en fonction des besoins nutritionnels individuels du patient.
  • Activité physique: Les activités physiques doivent être limitées selon l’âge et l’état physique du chat. Une surveillance attentive sera nécessaire car trop d’exercice peut entraîner une surcharge pondérale.
  • Stress: Un environnement sûr et paisible est important pour le bien-être mental du chat. Des jeux et des activités divertissantes aideront à réduire l’anxiété.

.

Quels sont les risques associés à la maladie rénale chronique chez le chat ?

La maladie rénale chronique peut entraîner plusieurs complications à court et long terme, dont les plus courantes sont: une insuffisance cardiaque et respiratoire, un troubles digestifs, des convulsions, des saignements gastro-intestinaux et nerveux, une acidose métabolique (un trouble du pH), une intolérance aux infections et une insuffisance immunitaire.

Quels sont les risques à court terme ?

Les principaux risques à court terme de la maladie rénale chronique chez le chat comprennent :

  • Insuffisance cardiaque : la MRC entraîne une déshydratation qui augmente la pression sur le cœur;
  • Troubles respiratoires: des problèmes respiratoires peuvent survenir en raison d’une accumulation excessive de liquide dans les poumons.

Quels sont les risques à long terme?

Les conséquences à long terme de la MRC chez les chats comprennent :

  • Une perte progressive de la fonction rénale: les reins ne seront pas en mesure de filtrer efficacement le sang;
  • Une anémie: l’insuffisance rénale chronique peut causer une carence en érythropoïétine, ce qui provoque une diminution du taux d’oxygène circulant;
  • Une hypercalcémie: en raison d’une dysfonction intestinale, le calcium contenu dans l’alimentation peut se concentrer anormalement;

. La prise en charge précoce est cruciale pour gérer efficacement la maladie rénale chronique chez les chats. Les vétérinaires conseillent un diagnostic précis pour obtenir des informations complètes sur l’état du patient afin que les traitements appropriés puissent être mis en place rapidement.

Face à une maladie rénale chronique chez le chat, il est essentiel de comprendre le rôle des reins et comment cette maladie peut affecter la santé du chat. Les symptômes les plus fréquemment observés sont l’amertume de l’haleine, la perte d’appétit, l’augmentation de la miction et de la soif. En outre, on peut diagnostiquer et gérer un IRC grâce à des tests sanguins et urinaires, ainsi qu’à des examens radiologiques, échographiques et d’imagerie favorables. Avec un suivi régulier et correctement administré par les propriétaires des chats,IRC peut être contrôlée à long terme pour minimiser le stress et améliorer la qualité de vie du chat.